Hephaistos | Titans de l'Olympe

Hephaistos | Titans de l'Olympe

Le caractère explosif d’Héphaïstos, le dieu du feu et des volcans

D’une nature généreuse et bien veillant, ce dieu du feu, de la forge et des volcans pourrait vous surprendre un jour en dévoilant un caractère bouillonnant. Similaire à un volcan, Héphaïstos (titans-olympe.com/hephaistos/) ne rentre en activité qu’après avoir reçu une secousse suffisamment violente, provoquant ainsi sa puissante colère.

Une cohabitation pacifique qui tourna au chantage

Lorsqu’Héphaïstos naquit, sa mère fut horrifiée par sa laideur qu’elle le jeta hors de l’Olympe. Il grandit hors de la maison des dieux, sous une grotte au fond de la mer et fut élevé par deux déesses de la mer, Téthys et Eurynomé. Il n’y a jamais eu de contact avec ses divins parents, et ni Zeus ni Héra ne songeait de ce que devenait leur rejeton. Son sort leur est bien égal. De son côté, Héphaïstos devint le dieu du feu, de la forge et des volcans. En effet, il travailla le fer et les métaux précieux en les fondant par le feu des entrailles de la terre. Il devint également le joaillier du peuple de la mer. Ses bijoux étaient si beaux qu’Héra invita la déesse Téthys à lui révéler le nom de son joaillier. Intrigué par cette convocation divine, Héphaïstos offrit un présent à sa majesté, sa mère Héra. Ne se doutant pas du piège que lui réserve son fils, elle s’y assit et fut retenue par un mécanisme magique. Une fois prise en otage, son fils réclama à son père, Zeus, le droit de vivre à l’Olympe et d’avoir la main de la plus belle de déesse.

La tentative de viol d’Athéna

Héphaïstos eut pour femme Aphrodite, la déesse de la beauté, de l’amour et de la fécondité. Cependant, leur mariage tourna en véritable fiasco car Aphrodite ne l’aimait pas et a accepté de l’épouser uniquement sous la contrainte de Zeus. Elle avait donc peu de considération pour son mari et le trompait avec plusieurs amants. Le dieu du feu en fut détruit et se noya sa solitude dans le vin quand il reçut une visite inattendu d’Athéna. Sa sœur étant si belle qu’il ne put s’empêcher de la toucher. Heureusement qu’Athéna su se défendre et le remettre à sa place.